EDITO : Komi débouté !

1 an ago | Written by
2 508 vues
0 0

La nouvelle est tombée le vendredi 25 juin 2021, en fin d’après-midi. L’ancien argentier en exil aux Etats-Unis Komi Koutché, a fait examiner par la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (Cadhp), le dossier relatif à sa condamnation au Bénin à 20 ans de prison par la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (Criet). Une décision qui, aux yeux de ses adversaires, est une déculottée et qui l’affaiblit juridiquement et politiquement.

En effet, la requête adressée à la juridiction continentale avait pour but, de constater l’atteinte aux libertés fondamentales de l’opposant Komi Koutché en demandant l’annulation des poursuites engagées contre ce dernier par la justice béninoise. Pour la Cadhp, l’opposant béninois n’a pas fini d’épuiser toutes les voies de recours qui lui offre la législation nationale. Une procédure que devrait en temps normal connaître ses avocats béninois en raison de leur maîtrise du code de procédure pénale et des rouages de la profession judiciaire au Bénin.

Malheureusement, condamné à 20 ans d’emprisonnement par défaut, Komi Koutché, le natif d’Atokolibé dans la commune de Bantè et opposant au régime de la rupture, devra se constituer en prisonnier en respect des dispositions du droit béninois s’il souhaite faire appel à la décision rendue le 20 avril 2020 par la Criet.

S.A.A

Article Categories:
A la une · Editorial

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.