EDITO : Quels talents !

3 ans ago | Written by
11 244 vues
0 0

Deux ambassadeurs culturels ont représenté le Bénin à la phase finale du concours « The Voice Afrique Francophone ». Deux légendes incontournables de la scène musicale qui ont prouvé et démontré à la face du monde, qu’ils ont du coffre et qu’ils ont pu franchir le cap de la finale grâce à des efforts constants et rigoureux dont ils ont fait preuve tout au long de cette compétition continentale.

En effet, le délibéré rendu par les membres du jury ayant suivi de près la compétition, et ayant fait la synthèse des différents votes du public ainsi que des téléspectateurs, donne gagnante la candidate Burkinabè Lady Shine. Au nombre de quatre, les deux représentants béninois ont quand-même réussi à décrocher respectivement les 2ème et 3ème place de la compétition.

Le peuple béninois avait son souffle coupé lors du verdict final. La supériorité numérique pouvait être un atout pour les deux candidats béninois, avaient estimé les inconditionnels de l’émission musicale. Le choix des morceaux faits en duo avec les vedettes de la musique africaine, a été le déclin de la « team » béninoise dans la capitale ivoirienne. Chacun des ambassadeurs béninois aurait pu choisir un classique africain incontournable afin d’accrocher les téléspectateurs ainsi que le public présent à l’hôtel Sofitel d’Abidjan à l’instar de la prestation de Lady Shine avec le monument Bailly Spinto.

Les prestations des quatre finalistes indiquent clairement que l’Afrique regorge d’immenses talents à promouvoir et à encourager. Une mine de talents qui sans doute, va s’éclore au fil des prochains jours avec le lancement du premier single d’un de ses ambassadeurs culturels.

S.A.A

Article Categories:
A la une · Editorial

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru