EN VISITE DE TRAVAIL ET DE PROSPECTION EN TURQUIE : Le maire Bani Chabi et la S.e Ida Tossou débloquent un autre niveau de développement

7 mois ago | Written by
8 945 vues
0 0

Le maire Tidjani Bani Chabi de Kalalé et la Secrétaire Exécutive (S.e) de la mairie Ida S. Tossou sont en visite de travail et de prospection en République de Turquie. Ainsi, du 13 au 19 novembre 2023, les autorités communales iront à la rencontre des bâtisseurs de la prospérité turque. L’objectif est de tisser des partenariats pour le développement économique et culturel, pouvant aboutir au jumelage entre Kalalé et des communes/villes de la Turquie. Avec ses homologues maires turcs, il sera également question des technologies propres, du tourisme et d’échanges culturels.

En effet, la Turquie représente aujourd’hui un marché de consommation de plus de 80 millions d’habitants, avec une importante demande dans l’agriculture. Elle est classée parmi les économies les plus dynamiques du monde. «Il s’agit donc pour nous, de présenter et de vendre le « Label Kalalé » auréolé du climat des affaires propice au développement des investissements au Bénin. Fort de la richesse agro-pastorale de notre commune, plusieurs rencontres sont prévues avec les opérateurs agricoles et les centres de développement des entreprises dans plusieurs communes/villes turques», a fait savoir le maire dans un message publié sur la page Facebook de la mairie.

Point de la première journée 

La première étape a consisté à une séance de travail avec le maire de la commune de Dorica, une commune à 14 arrondissements avec 31 conseillers pour une superficie 27 km2. Au terme des échanges, le principe est acquis pour le jumelage où une visite est en projection sur Kalalè. La gestion des parcs, le traitement des eaux usées et déchets, l’assainissement, la mise en place des restaurants café bars pour rendre ces services accessibles aux populations, la création de parc d’attraction pour enfants, des jardins de loisirs, sont entre autres domaines à explorer.

En ce qui concerne la deuxième étape, il s’agit d’une visite de la zone industrielle Imes qui comprend 13 secteurs de production. Faire de l’industrie un secteur viable et durable, telle est la vision. Imes prend en compte tous les besoins de la zone industrielle, gestion des eaux usées et fluiviales, construction des infrastructures souterraines, routes en béton, création de centre d’urgence (hôpital), centre de perfectionnement: formation équivaut à moyen de développement du capital humain.

Le maire et la S.e ont, par ailleurs, visité la chambre du commerce et d’industrie de la ville de Gebze, capitale industrielle et de l’innovation de la Turquie, pour la troisième étape. Le siège de la fabrication de la voiture Turque, compte 10 zones industrielles, 24 000 membres, 6000 industriels, 40 unités sectorielles, avec un conseil d’administration de 11 personnes et 90 membres. Cette chambre compte quatre centres de recherche avancée.

La dernière étape de la journée a permis de faire une séance de travail avec le représentant de l’agence du gouvernement de soutien aux entreprises avec les membres du patronat de Gebze. La société PmGroup, qui s’occupe de la fabrication des emballages (conditions de convoyage) a été également visitée.

Le maire Tidjani Bani Chabi et la S.e Ida S. Tossou sont convaincus que le développement durable de la commune de Kalalé passe par la construction d’une économie locale forte et résiliente, avec une ouverture stratégique sur le monde en marche.

Wilfried AGNINNIN

Article Categories:
A la une · Internationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru