FAIBLE TAUX DE PÉNÉTRATION DE L’INTERNET AU BÉNIN : La ministre Aurélie Adam Soulé échange avec les acteurs

2 mois ago | Written by
3 462 vues
0 0

Le jeudi 26 janvier 2023, la ministre du numérique et de la digitalisation Aurélie Adam Soulé Zoumarou a échangé avec les Fournisseurs d’Accès Internet (Fai) autorisés à exercer en République du Bénin (Rb). Il était question de réfléchir sur le faible taux de pénétration de l’internet au Bénin.

Cette rencontre est initiée à la suite du constat du faible taux de pénétration de l’internet au Bénin malgré la présence sur le marché, d’acteurs de poids. De plus, le nombre d’abonnés n’a pas connu une nette progression en dépit des efforts déployés par le gouvernement. Et pour renverser la tendance, l’autorité ministérielle a décidé d’échanger avec les acteurs concernés notamment les Fai et le régulateur afin d’en identifier les causes et de trouver ensemble des pistes de solutions pour se conformer aux ambitions du secteur.

Pour la ministre du numérique et de la digitalisation Aurélie Adam Soulé Zoumarou, cette séance de travail a permis d’analyser les problèmes et de mener des réflexions afin d’offrir aux populations une meilleure qualité de service. A l’issue des échanges, des pistes de solutions et des recommandations ont été identifiées. Un plan d’actions sera mis en place pour contribuer à l’amélioration des indicateurs.

Il faut noter que la séance a connu la présence du Directeur Général (Dg) de l’Agence des Systèmes d’Information et du Numérique (Asin), Marc-André Loko et des membres du conseil de Régulation de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (Arcep) avec, à leur tête le Président, Flavien Bachabi.

Wilfried AGNINNIN

Source : Ministère du Numérique et de la Digitalisation (Mnd)

Article Categories:
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *