GESTION DES FINANCES PUBLIQUES AU BENIN : Le plan comptable de l’Etat révisé

3 ans ago | Written by
18 034 vues
0 0

La salle de conférence de l’hôtel Golden Tulip le Diplomate à Cotonou, a servi de cadre le mercredi 26 mai 2021, à un atelier de validation de la révision du projet de plan comptable de l’Etat. Il a réuni autour d’une même table, les responsables de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique (Dgtcp), les membres de l’ordre des experts comptables et comptables agréés, les représentants de la Cour des Comptes (Cc), les experts en gestion des finances publiques et les responsables du Ministère de l’Economie et des Finances (Mef).

En effet, la réforme comptable représente une évolution majeure en raison du passage non seulement à un comptant d’exercice mais aussi la prise en compte du volet patrimonial. Ainsi, le Bénin s’alignant dans cette vision, a très tôt adopté la directive N°09/2009/Cm/Uemoa du 29 juin 2009 portant Plan comptable de l’Etat à travers l’arrêté N°410/Mefpd/Dc/Sgm/Dgtcp du 2 février 2015 portant Plan comptable de l’Etat dont les dispositions transitoires et finales envisageait sa mise en vigueur le 31 janvier 2018.

Le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique (Dgtcp) Oumara Karimou Assouma a, à l’entame de l’atelier, fait savoir que « l’arrêté n’a jamais été mis en œuvre, en raison du retard observé dans la mise en place des outils qui permettront la tenue de la comptabilité d’exercice. Lors des travaux de développement du Système d’Information de Gestion des Finances Publiques (Sigfp) conforme aux exigences de la loi organique relative aux lois des finances, il est apparu évident que le plan comptable de l’Etat en vigueur ne pourrait être appliqué en l’état ; d’où l’initiative de sa relecture. ».

Vu les différentes activités à effectuer en vue de basculer en comptabilité d’exercice d’ici-le 1er janvier 2022, il était plus que important d’assurer la relecture de ce plan. La validation s’inscrit dans les réformes budgétaire et comptable, conformément à la loi organique N°2013-14 du 27 septembre 2013 relative aux lois de finances, initiées par le gouvernement. Le principal objectif selon les organisateurs de l’atelier est, le renforcement et la consécration de la transparence dans la gestion des deniers publics.

Il faut signaler par ailleurs que c’est la première fois au Bénin, que les experts praticiens de la comptabilité de l’Etat et de la comptabilité des entreprises se réunissent autour d’un référentiel comptable. Toute chose qui a été possible grâce au Projet d’Appui à la Gestion des Investissements Publics et à la Gouvernance (Pagipg).

Les participants à l’atelier ont soulevé quelques préoccupations en rapport avec le document qui a fait objet de consultations préalables par certaines administrations du Mef et des structures représentées à ces assises.

Samira ZAKARI

Source : Site du gouvernement

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru