LANCEMENT DE LA SEMAINE DU NUMÉRIQUE AU BÉNIN : La ministre Aurélie Adam Soulé présente les progrès réalisés

2 ans ago | Written by
13 680 vues
0 0

Le mardi 18 octobre 2022 s’est ouverte l’édition 2022 de la Semaine du Numérique (Senum) au Bénin. C’est la ministre du numérique et de la digitalisation Aurélie Adam Soulé Zoumarou qui a procédé au lancement des travaux. Dans son discours d’ouverture, l’autorité ministérielle a présenté les grandes avancées que connaît le secteur du numérique au Bénin. « Entre 2020 et maintenant, plus de 700 nouveaux sites mobiles ont été déployés sur l’ensemble de notre pays, 2 nouveaux câbles sous-marins ont été considérés pour être déployés au Bénin. Nous pouvons déjà noter une augmentation considérable de la bande passante internationale. Dix sites de notre réseau béninois d’éducation et de recherche ont été déjà mis en service dans les universités et écoles du Bénin. Trois nouveaux points numériques communautaires ont été déployés en plus des 40 existants. Plus de 4 000 béninois ont été formés en compétences numériques à divers niveau. Au niveau de l’administration publique, plus de 1 500 cadres ont reçu la formation sur les compétences numériques sans oublier les 36 jeunes formés à l’école des métiers du numérique qui est une école de formation en compétence professionnelle … », a-t-elle exposé. Plus loin, la ministre précise que 60 personnes ont été formées dans le cadre du programme Learn qui est une formation aux compétences numériques professionnelles. C’est sans oublier les 36 jeunes formés dans le cadre de l’école du numérique qui est une école de formation en compétences professionnelles et bien d’autres encore.

Placée sous le thème ‘’transformation numérique des collectivités locales”, la Senum a pour but de susciter et focaliser les réflexions sur des politiques publiques, des projets, des initiatives de l’écosystème par lequel le numérique pourrait changer la vie des communautés et impacter les collectivités locales.
Ainsi, le Programme d’Actions du Gouvernement (Pag) dans les sept projets des secteurs du numérique et des médias, comporte des projets en rapport avec le thème de la Senum de cette année. Toute chose qui permettra en effet, de renforcer l’attractivité des collectivités locales tout en assurant le développement des infrastructures de productivité au niveau local et en accélérant les procédures administratives au niveau décentralisé et déconcentré. Pour y arriver, la ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou a invité les acteurs à œuvrer pour que les mairies et préfectures soient raccordées au réseau numérique de l’administration, que des e-services soient développés, que des lieux stratégiques dans les communes soient connectés, que des points numériques communautaires supplémentaires soient présents.
Plusieurs activités telles que des panels, des master-classes, des activités interactives et bien d’autres sont prévues pour la Senum de cette année. « Avec les résultats qui sortiront des travaux de la Senum 2022, on peut espérer la poursuite résolue des investissements toujours plus croissants dans le secteur du numérique. Je peux dire sans me tromper que demain, la commune continuera de jouer son rôle essentiel au service de tous ceux qui ont besoin d’être accompagnés vers de nouveaux usages et au service de ceux qui y sont déjà habitués », a rassuré l’autorité ministérielle.

Elle a, pour finir, remercié tous les partenaires et sponsors de la Senum 2022.

Samira ZAKARI

Article Categories:
A la une · Nationale · Numérique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru