PARAKOU/GRANDE MARCHE DE SENSIBILISATION DES POPULATIONS CONTRE LE CANCER DU SEIN : Pari gagné pour Kadiri Ogbon de l’association Yonba et ses pairs

1 an ago | Written by
11 251 vues
0 0

 

La samedi 29 octobre 2022, a eu lieu à Parakou, la première édition de la marche rose de l’association Yonba contre le cancer du sein. Soutenus par des organisations de jeunes de la ville, les membres de cette association intervenants dans la promotion des droits de la femme, ont sillonné plusieurs artères de la ville. La caravane riche en animation culturelle, a permis aux organisateurs d’informer les populations sur cette vilaine maladie qui décime chaque année des milliers de femmes à travers le monde. C’était en présence du vice-président de l’association Yonba Kadiri Sanni Ogbon.

Samira ZAKARI

Sensibiliser les populations de la cité des Koburu sur les causes, manifestations et moyens de prévention du cancer du sein. Tel est l’objectif de cette marche rose de l’association Yonba en collaboration avec des associations de jeunes de Parakou. Elle marque la fin d’une série d’activités initiée par cette association au cours de ce mois d’octobre dédié à la lutte contre cette maladie.

Pour le vice-président de l’association Kadiri Sanni Ogbon, « La marche rose édition 2022 que Yonba organise, c’est l’aboutissement heureux d’une série d’activités que nous avons lancé dans ce mois. Nous avons eu à faire des communications digitales sur nos plateformes, dans les médias sociaux, nous sommes allés en communauté, dans les zones reculées pour divulguer l’information relative au cancer du sein et promouvoir surtout le dépistage précoce parce que ça s’avère être l’un des moyens les plus efficaces pour anticiper sur la lutte contre le cancer du sein ». Au regard de cette caravane qui a drainé une impressionnante foule, le vice-président se dit satisfait de l’atteinte des objectifs. « C’est le lieu de remercier toutes ces organisations de la société civile qui ont mis la main à la pâte afin que nous puissions marquer d’un cachet spécial, cette édition de la marche rose. Nous remercions également le maire de la ville de Parakou, le Se de la mairie, le directeur de la police républicaine à travers tous les commissariats de la ville qui nous ont accompagnés, garanti le dispositif sécuritaire et tous les moyens légaux autour de cette activité ».
Présente également à cette marche, Murielle Sekloka, sage-femme à Yonba s’est chargée d’éclairer la lanterne des uns et des autres sur cette maladie. À l’en croire, « Le cancer du sein est un cancer des glandes mammaires qui est hormonale. Il peut se manifester par des nodules dans le sein, le changement de couleur et de forme du sein. Quant on a du pus ou du sang qui s’écoule du sein, c’est des signes anormaux qui doivent mettre la puce à l’oreille. En Afrique et précisément au Bénin, la maladie est détectée très tard, d’où l’importance de connaître ses petits signes pour se rendre rapidement à l’hôpital. Il est aussi important de faire de temps en temps une mammographie pour s’assurer du bon état de ses seins », a-t-elle expliqué. Elle précise par ailleurs que la prévention passe par l’autopalpation des seins, et la succion érotique qui permettent de détecter des signes d’anomalies et l’allaitement maternel. À cela s’ajoutent l’observance d’une hygiène de vie saine et la pratique du sport.

Les populations après avoir reçu toutes ces informations sur les moyens de prévention, se sont dits plus que jamais prêtes à barrer la route à cette maladie.
Il faut préciser que Yonba est une Organisation de la Société Civile (Osc) basée à Parakou avec pour mission, la lutte contre les mutilations génitales féminines, les violences faites aux femmes et aux filles, la promotion de l’autonomisation de la femme et la communication sur la santé sexuelle et reproductive des adolescents et jeunes.

Article Categories:
Santé · Social

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru