POUR AVOIR EMPÊCHÉ UN CANDIDAT DE COMPOSER L’EXAMEN DU CEP : Un directeur d’école relevé de ses fonctions à Djougou

4 jours ago | Written by
3 332 vues
0 0

 

Le directeur de l’Ecole Primaire Publique (Epp) de Timba dans la circonscription scolaire de Djougou a été déchargé par le Ministre des Enseignements Maternel et Primaire (Memp ) Salimane Karimou.

Kingniavodé Ezin Akoko, puisque c’est de lui qu’il s’agit, aurait confisqué la carte d’identité scolaire d’un candidat au Certificat d’études primaires (Cep) 2024. Ce qui a empêché le candidat de composer les épreuves écrite de cet examen.

 

Selon Banouto, le directeur a décidé de retirer au candidat sa carte d’identité scolaire, parce que ses parents n’ont pas payé la totalité des frais de dossier soit 3.000 F sur les 5 000 francs fixés.

Le ministre informé de la situation, a décidé de relever le directeur de ses fonctions pour grave légèreté et pour servir de cobaye aux autres. Selon le ministre, cet acte du directeur est en déphasage avec les dispositions de la note de service Numéro 227/Memp/Dc/Sgm/ Sp du 6 novembre 2017 portant frais de dossier de candidature au Cep au Bénin.

Ainsi, après avoir été relevé de ses fonctions, un nouveau directeur a été nommé par la Direction Départementale des Enseignements Maternel et Primaire (Ddemp) de la Donga pour remplacer Kingniavodé Ezin Akoko à son poste.

 

Aboubakar FAÏSSAL (Stg)

Article Categories:
A la une · Éducation · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru