PREVENTION DES CONFLITS ENTRE AGRICULTEURS ET ELEVEURS DANS L’ALIBORI : Le président de l’Apida Sarako Tamou plaide pour la création d’une radio à Malanville et Karimama

3 ans ago | Written by
9 663 vues
0 0

Le maire Bio Sarako de Banikoara est sensible à l’injustice que subissent les populations de Malanville et de Karimama, à cause de l’indisponibilité d’une radio communautaire dans ses localités. En effet, s’informer est un droit inaliénable qui s’impose à tous, de nos jours. Mais malheureusement, les populations de Malanville et Karimama dans le département de l’Alibori, en ont été pendant longtemps privées, faute d’une radio.

Ainsi, le maire Sarako Tamou en qualité de président de l’Association pour la Promotion de l’Intercommunalité dans le Département de l’Alibori (Apida), a adressé un plaidoyer aux ministres Alassane Séidou de l’intérieur et de la sécurité et Raphaël Akotègnon de la décentralisation, pour l’implantation d’une radio communautaire dans ces communes. C’était lors de leur passage à Malanville le 3 août dernier, suite aux conflits mortels entre agriculteurs et éleveurs dans le village d’Issénin, arrondissement de Guèné.

Selon le maire Sarako, la création d’une radio communautaire aidera à prévenir d’éventuels conflits dans ces localités. Car pense t-il, la radio servira de canal de sensibilisation des différentes communautés. « A travers ces radios de proximité, les sensibilisations atteignent toutes les couches de la population », a t-il expliqué au micro des confrères de la radio Kandi Fm.

Samira ZAKARI

Article Categories:
Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru