PROJET INTÉGRÉ DE TRANSFORMATION NUMÉRIQUE DES RÉGIONS RURALES (PITN2R) : En route vers la transformation numérique du secteur agricole

3 ans ago | Written by
24 993 vues
0 0

 

Photo de famille

Le vendredi 18 décembre 2020, la ministre du numérique et de la digitalisation Aurélie Adam Soulé Zoumarou et son homologue de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche Gaston Dossouhoui, ont procédé au lancement officiel du Projet Intégré de Transformation Numérique des Régions Rurales (Pitn2r). Ce projet dont la cérémonie de lancement s’est déroulée à la salle des fêtes de la mairie de Parakou en présence du représentant du Préfet du Borgou Sanni Bio Bayé, du maire de Parakou Inoussa Chabi Zimé, du Coordonnateur du Pitn2r Mouhedine Alassane et d’autres, vise la transformation numérique du secteur agricole.

Wilfried AGNINNIN

Améliorer l’accès des communautés rurales ciblées au haut débit et promouvoir l’usage des solutions numériques pour améliorer l’efficience des chaînes de valeur agricole et l’inclusion financière. Tel est l’objectif global du Projet Intégré de Transformation Numérique des Régions Rurales (Pitn2r) qui intervient dans les départements de l’Alibori, du Borgou, de la Donga, de l’Atacora et des Collines. Il couvre 2 128 villages. Ce projet financé par crédit banque Mondiale à hauteur 45 millions de dollars est prévu pour durer 5 ans.

Pour le coordonnateur du Pitn2r Mouhedine Alassane, au moins 81 000 personnes seront impactées dans quelques mois à travers ce projet qui prend en compte 33 communes des 4 départements du Nord-Bénin et des collines. Selon lui, il s’agira au terme du projet, de développer une agriculture « intelligente » face aux aléas climatiques et d’offrir des services numériques pour le secteur agricole.

Tout en saluant la mise en œuvre du Pitn2r, le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche Gaston Dossouhoui, a fait savoir que ce projet permettra de booster la croissance agricole au Bénin. A en croire le ministre Dossouhoui, l’usage des Technologies de l’Information et de la Communication (Tic) pour une agriculture de précision est aujourd’hui indispensable. Plus loin, les Tic constituent une alternative pour faire face aux affres du changement climatique.

En procédant au lancement officiel du Pitn2r la ministre du numérique et de la digitalisation Aurélie Adam Soulé Zoumarou a rappelé l’engagement du gouvernement de la rupture à faire du Bénin la destination numérique. Selon elle, la transformation digitale du Bénin est une priorité pour le régime. Revenant sur le projet, la ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou a notifié que le Pitn2r prend en compte 4 filières agricoles dont le riz, le maïs, le karité et le maraîchage. Près de 1,6 million de petits agriculteurs et en particulier 1 million de femmes, bénéficieront du projet, qui aura des impacts positifs pour les 560 000 personnes travaillant dans les 4 filières concernées, dont 290 000 femmes. Le projet prend fin en juillet 2024 et impactera 81 000 personnes en termes de formations relatives aux compétences numériques.

Il faut rappeler que le Pitn2r est mis en œuvre par le Ministère du Numérique et de la Digitalisation (Mnd) en collaboration avec le Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (Maep), le Ministère de l’Economie et des Finances (Mef) et le Ministère des Affaires Sociales et de la Micro-finances(Masm).

Article Categories:
A la une · Actualité · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru