PROMOTION DE LA PAIX AU BÉNIN : Richard Boni Ouorou échange avec les rois Akpaki et Dama Sounon de Parakou

1 semaine ago | Written by
3 495 vues
0 0

Le politologue Richard Boni Ouorou a reçu la visite de deux personnalités traditionnelles, le roi des chasseurs du septentrion et sa majesté Akpaki roi de la Cité des Koburu. Les visiteurs et leur hôte ont essentiellement échangé sur les questions de la non violence lors des législatives passées. Ainsi, le politologue dans l’une de ses publications sur sa page Facebook le jeudi 18 janvier 2023 informe que ces rois ont largement contribué pour le maintien et la culture de la paix pendant les campagnes de ces législatives. Voici l’intégralité de son texte.

Athalie GBAGUIDI (Stg)

ASalam Aleykoum!
Un père, est venu voir son fils.!
Terrien,ne,s Bonsoir!
Le caractère démocratique d’une élection ne repose pas seulement sur sa supposée transparence. On parle d’élection démocratique, quand déjà le processus électoral permet l’inclusion, donc ouvre une variété de choix idéologiques aux électeurs, rices.

Cependant, que l’élection soit démocratique ou non, il vaut mieux que les populations qui souffrent déjà des affres de la mauvaise gouvernance, des relatives réformes incompétentes donc improductives pour l’ensemble, ne soient pas encore confrontées à des situations de crises qui débouchent la plupart du temps sur des situations désastreuses que je ne nommerai pas mais que vous n’ignorez pas. Au Benin dans notre pays, il existe des personnes qui incarnent la paix, le vivre ensemble et la garantie d’une pérennité culturelle et traditionnelle.

Ces personnes ont fortement été sollicitées par nous pendant la campagne électorale pour que de leurs bouches sacrées, ne sortent que des messages de paix et d’issue pacifique pour ses élections qui viennent de se terminer avec désespoirs immédiats, mais espoirs lointains.

J’ai eu l’honneur de recevoir hier après-midi, deux de ces personnes dont l’un, le roi des chasseurs du septentrion, qui malgré son passé et sa toute jeune fougue de militant anti-injustice, a prôné la paix pendant cette élection et s’est même battu pour des résultats triomphant, mais hélas ….

Le second, sa majesté Akpaki roi de Parakou qu’on ne présente plus est un pacifiste à l’image de la ville dont il tient la couronne avec assurance et esprit protecteur.

Ensemble, nous avons discuté de ce qu’une élection se soit encore déroulée dans la paix dans notre pays, habitude que nous avions perdu et, avons remercié en cœur les différentes autorités et personnes ressources à divers niveaux qui ont permis cela.

En bon père, le roi a donné sa bénédiction au fils que je suis et nous nous sommes séparés avec la promesse que la paix ne mourra plus chez nous.

Cependant et Désormais que nous regardons ensemble dans la même direction pour une nouvelle même dynamique, j’espère que vos regards rejoindront les nôtres pour que le champs de vision s’élargisse davantage car, c’est l’efficacité de la vue qui permet de saisir l’objectif.

Regardons ensemble!

NB: le passage de sa majesté, permettra à plusieurs localité du Borgou d’avoir des lampadaires et des stations de recharge ainsi que des forages dès la semaine prochaine.

Boni Richard Ouorou Issa

Article Categories:
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *