RECEPTION PROVISOIRE D’INFRASTRUCTURES SCOLAIRES À PARAKOU : Toko dote deux établissements de salles de classes équipées

3 ans ago | Written by
9 463 vues
0 0

RECEPTION PROVISOIRE D’INFRASTRUCTURES SCOLAIRES À PARAKOU

Toko dote deux établissements de salles de classes équipées

Le Collège d’Enseignement Général de Baka et l’École de Formation Médico-social (Efms) de Parakou ont bénéficié chacun d’un module de classes, bureaux, latrines et tables bancs. La réception provisoire de ces infrastructures scolaires a eu lieu le mercredi 2 octobre dernier en présence du premier adjoint au maire de Parakou Ibrahim Chabi Mama représentant le maire Charles Toko, du chef du deuxième d’arrondissement Idrissou Sylla, du représentant du directeur départemental de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle du Borgou Inoussa Suanon et de l’entreprise en charge des travaux.

Wilfried AGNINNIN

Le conseil municipal de Parakou est sensible aux conditions d’études des élèves sur son territoire. Pour prouver sa volonté dans ce sens, il a doté deux établissements de la ville de Parakou d’infrastructures scolaires modernes. Au total, la mairie a déboursé 78 625 922 de francs Cfa pour construire ces modules de classes.

Au Ceg de Baka les bénéficiaires ont accueilli avec ferveur la délégation conduite par le premier adjoint au maire Ibrahim Chabi Mama. Dans cet établissement, c’est un module de 4 salles de classes équipées de 100 tables bancs, 4 bureaux enseignants, 4 chaises et un bloc de latrines de 4 cabinets sur financement du Fonds de Développement Communale (Fadec) non affecté exercice 2018 de la mairie de Parakou. Les travaux de construction ont duré 5 mois pour un coût global de 36 095 940 Fcfa. Occasion pour le directeur dudit collège Aboudou Mamam Afo de saluer les efforts du maire Charles Toko dans le secteur de l’éducation. Selon lui, ce geste témoigne de la bonne foi du conseil communal à améliorer les conditions de travail des apprenants.

A l’École de Formation Médico-social (Efms) de Parakou, c’est un module de 3 salles de classes plus bureau et d’un bloc de latrines à 4 cabinets en rez-de-chaussée qui a été réceptionné pour un coût de 42 529 982 Fcfa sur financement du fonds Fadec affecté exercice 2018. Pour la directrice des cette école Pulchérie Anato, ces infrastructures viennent à point nommé pour combler le manque de salles de cours au niveau de son établissement. Elle a, pour finir, témoigné sa reconnaissance à l’endroit du conseil municipal.

En procédant à la réception provisoire de ces infrastructures scolaires, le premier adjoint au maire Ibrahim Chabi Mama a fait savoir que la qualité et le délai des travaux ont été respectés. Selon lui, la mairie est toujours à l’écoute des chefs d’établissements et ne ménagera aucun effort à les accompagner. A l’en croire, la municipalité est dans la logique de construire dans les écoles et collègues des modules de classes au profit des élèves. Ibrahim Chabi Mama a, par ailleurs, invité les bénéficiaires à faire bon usage des équipements avant la réception définitive dans un an.

Article Categories:
A la une · Éducation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *