RECRUDESCENCE DES CAS DE SUICIDE AU BENIN: Analyse, recommandations et appel à l’action du Dr BIO IMOROU Mohamed, Sociologue du Développement.

2 jours ago | Written by
27 vues
0 0

La société béninoise est confrontée à un phénomène préoccupant : une augmentation des cas de suicide. Le Dr. BIO IMOROU Mohamed, Sociologue du Développement, propose une analyse de cette situation alarmante fait des recommandations et appel à l’action. Au cours des dernières années, les statistiques montrent une hausse inquiétante des suicides au Bénin. Des milieux ruraux aux centres urbains, ce fléau semble toucher toutes les couches de la population, indépendamment de l’âge, du sexe ou du statut socio-économique.

Les pressions économiques, telles que la pauvreté et le chômage, persistent comme des défis majeurs au Bénin. Les difficultés financières exacerbent le stress et le désespoir, conduisant certains individus à des actes désespérés. Les problèmes de santé mentale, comme la dépression et l’anxiété, sont souvent mal diagnostiqués et mal pris en charge en raison du manque de ressources et de professionnels de santé mentale qualifiés. De plus, la stigmatisation entourant les troubles mentaux empêche de nombreuses personnes de chercher de l’aide, et le soutien social insuffisant, tant au niveau familial que communautaire, aggrave la situation. L’influence des réseaux sociaux peut également jouer un rôle dans la propagation de sentiments de solitude et d’inadéquation, en particulier chez les jeunes.

Il est crucial de mettre en place des stratégies multidimensionnelles pour combattre ce fléau. Il est nécessaire d’investir dans la formation de professionnels de la santé mentale et d’améliorer l’accès aux services de santé mentale. Des campagnes de sensibilisation doivent être menées pour démystifier les troubles mentaux et encourager les individus à chercher de l’aide. Le gouvernement et les organisations non gouvernementales doivent travailler ensemble pour fournir des soutiens économiques et sociaux aux individus en difficulté. Impliquer les leaders communautaires et religieux pour créer des réseaux de soutien solides et fiables peut aider à identifier et à assister les personnes en détresse.

Le Dr. BIO IMOROU Mohamed appelle à une action collective et immédiate pour enrayer la montée des suicides au Bénin. « Chaque vie perdue est une tragédie évitable. Nous devons unir nos efforts pour fournir le soutien nécessaire à ceux qui souffrent en silence », conclut-il. La recrudescence des suicides au Bénin est un problème complexe nécessitant des solutions globales et soutenues. Il est temps d’agir pour sauver des vies et offrir un avenir plus prometteur à tous les Béninois.

Article Categories:
Actualité · Nationale · Société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru