RÉFORME DANS LE SECTEUR DE LA DÉCENTRALISATION À OUAKÉ : Le maire Ouolou parle de la collaboration avec sa S.e

1 an ago | Written by
10 202 vues
0 0

L’équipe de Bénin Daabaaru tour était le lundi 13 mars 2023, à la mairie de Ouaké, commune frontalière avec le Togo. Ainsi, dans un entretien accordé au journaliste Barnabas Orou Kouman, le maire Dramane Ouolou a fait le bilan de la mise en œuvre de la réforme du secteur de la décentralisation en l’occurrence la collaboration avec sa Secrétaire Exécutive (S.e) et exposé les atouts dont dispose sa commune. Le maire de Ouaké n’a pas manqué également de donner ses appréciations de cette réforme. 

Athalie GBAGUIDI (Stg)

La commune de Ouaké est située à l’Ouest du Bénin à la frontière du Togo à 24 kilomètres de Kara. Elle s’étend sur une superficie de 660 km², avec 80.000 habitants selon le dernier Rgph. Des potentialités, elle en dispose suffisamment dans les domaines agricole, commercial, culturel, du transport et autres. Tel est le bref résumé de la présentation de la commune faite par le maire Dramane Ouolou.

Ce qu’il pense de la réforme

Selon lui, la réforme du secteur de la décentralisation a été accueillie avec ferveur et la joie qu’il faut, dans sa commune. Pour l’autorité communale de Ouaké, cette réforme a résolu le problème de manque de personnel auquel était confrontée la mairie de Ouaké, à travers la mise à la disposition des cadres compétents et qualifiés ainsi que des ressources nécessaires pour faire face aux salaires.

Au plan structurel de l’organisation de l’administration, Dramane Ouolou se dit déchargé de certaines tâches qui ne relèvent pas de ses compétences. « Moi je n’étais pas un maire à tout faire, après mon élection, j’ai fait en sorte que ce soit un cadre de la mairie qui gère les marchés. Parce que je ne m’y connais pas. J’étais ordonnateur de budget et je le faisais à contre cœur », a-t-il reconnu. Pour lui, cette réforme est loin de dépouiller les maires, mais elle leur permet d’être beaucoup plus en contact avec les populations afin de mieux répondre à leurs besoins. Dramane Ouolou pense que la réforme doit être saluée et soutenue, en raison du fait que les maires sont à l’abri du grand danger. Car, selon lui, la liberté est chère et ils méritent de vivre une vie paisible après leur mandat.

Sa collaboration avec la S.e de la mairie

En ce qui concerne les rapports avec la Secrétaire Exécutive (S.e), la collaboration est très bonne. Il a notifié, à cet effet, qu’aucune relation humaine n’est exclue de différends, mais qu’ils arrivent à trouver un terrain d’entente en vue d’atteindre les objectifs de développement escomptés. Alors, heureux de son équipe, il est rassuré de l’accompagnement de cette mission collective à eux confiée.

A en croire le maire de Ouaké, il n’y avait pas trop de difficultés même avant la réforme, liées à la mobilisation des ressources. Puisque, des mesures avaient été mises en place, dont la sensibilisation des citoyens sur la mobilisation des ressources et le combat contre l’incivisme fiscal par divers moyens. A tout ceci s’ajoute le génie de la S.e qui a atterri sur un terrain déjà tracé.

S’adressant au groupe de presse Daabaaru, Dramane Ouolou s’est estimé ravi de l’occasion à lui offerte. Le maire pense d’ores et déjà entrer en partenariat avec le groupe de presse pour la qualité de ses services. « Je vous dirai beaucoup de choses relatives à la qualité des services que vous rendez. Vous êtes un partenaire à chercher. Je vous ai cherché depuis longtemps, mais vous êtes venus à moi aujourd’hui. Je tiens à vous remercier et je crois qu’à partir de ce jour, nous allons sceller le partenariat pour faire sortir la commune de Ouaké de son enclavement communicationnel. Pour qu’elle soit connue de tout le monde afin d’attirer davantage les partenaires », a conclu l’autorité communale de Ouaké.

Article Categories:
A la une · Décentralisation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru