SOUTENANCE DE THÈSE À L’UNIVERSITÉ DE PARAKOU : Inoussa Guinin Asso décroche son doctorat en sciences agronomiques

1 an ago | Written by
17 596 vues
0 0

 

Le cercle des docteurs de l’Université de Parakou (Up) s’agrandit. Inoussa Guinin Asso vient de décrocher avec brio son doctorat en sciences agronomiques, spécialité sociologie des ressources naturelles. Le candidat a soutenu sa thèse de doctorat le mercredi 28 décembre 2022 à l’amphithéâtre Solidarité de l’Up en présence des parents, amis et enseignants.

Wilfried AGNINNIN

Inoussa Guinin Asso, est désormais docteur de l’Université de Parakou (Up). « Appropriation et efficacité des approches de sécurisation du foncier rural au Nord du Bénin », c’est le thème qui a fait objet de ses recherches. Pendant plusieurs heures, il a défendu les résultats de ses travaux de recherches devant les membres du jury. Après avoir donné pleine satisfaction aux préoccupations du jury, il a été élevé au grade de docteur de l’Up en sciences agronomiques, spécialité sociologie des ressources naturelles avec une mention très honorable et félicitations des membres du jury.

Pour le nouveau docteur, Inoussa Guinin Asso, le choix de ce thème n’est pas anodin. À l’en croire, « Nous sommes partis d’une question centrale qui est de savoir entre les approches de sécurisation foncière basées sur le contrôle de l’espace et celles basées sur les actions collectives, lesquelles sont les plus efficaces et plus appropriées au niveau des ménages, au niveau institutionnel c’est-à-dire au niveau des communes ? ». Dans son document, il a notifié que pour renforcer le niveau d’appropriation des approches de sécurisation foncière, il faut combiner la dimension juridico-administrative et la dimension socio-environnementale. Ce travail peut contribuer à la prise de décision des dirigeants africains. Il constitue également un cadre d’analyse du processus d’appropriation des approches foncières.

Selon le Président du jury Professeur Ismaël Moumouni Moussa, le candidat a fait un effort remarquable dans son travail et son thème est d’actualité au regard des préoccupations liées aux droits de propriété foncier en milieu rural. « Monsieur Guinin Asso a abordé ce travail en s’appuyant sur les préférences théoriques solides, un cadre méthodologique très pertinent. Il nous revient avec un certain nombre de connaissances nouvelles qui pourraient éclairer les décideurs politiques dans la conduite et l’amélioration des réformes de sécurisation foncière dans notre pays », s’est-il réjoui.

Les membres du jury ont fait des recommandations pour améliorer la qualité du travail de l’impétrant.

 

Article Categories:
A la une · Éducation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru