VULGARISATION DU CONTENU DU PLAN SECTORIEL DE L’EDUCATION POST 2015 : Des grandes lignes du document présentées aux acteurs de l’éducation

6 ans ago | Written by
11 230 vues
0 0

VULGARISATION DU CONTENU DU PLAN SECTORIEL DE L’EDUCATION POST 2015
Des grandes lignes du document présentées aux acteurs de l’éducation

La salle de réunion de la direction départementale de l’enseignement maternelle et primaire (Ddemp) du Borgou a servi de cadre le mercredi 22 aout 2018 à la vulgarisation du contenu du plan sectoriel de l’éducation post 2015 aux acteurs de l’éducation à la base. Cette rencontre est une initiative du secrétariat technique permanent du plan décennal de développement du secteur de l’éducation (Stp-Pddse). C’était dans le but d’informer les participants sur le contenu du plan sectoriel de l’éducation (Pse).
Kassim MAMA

« L’objectif principal de cette séance est de faire connaître le contenu du Plan Sectoriel de l’Education (Pse) post 2015 aux différents acteurs de l’éducation à la base afin que ceux-ci se l’approprient pour une bonne mise en œuvre ». C’est en ces termes que le Professeur Abdel Rahamane Baba-Moussa, chef de la délégation et secrétaire technique permanent du plan décennal de développement du secteur de l’éducation justifie l’organisation de la séance de vulgarisation sur le Plan Sectoriel de l’Education (Pse) post 2015 à la Ddemp du Borgou. En effet, le secrétariat technique permanent du plan décennal de développement du secteur de l’éducation a tenu informer les maires des communes du Borgou, les organisations de la société civile, les représentants des partenaires techniques et financiers, les Directeurs départementaux des enseignements, des affaires sociales, des sports, du plan et bien d’autres acteurs de l’école pour rendre plus facile la mise en œuvre du Pse. Un Pse qui vise globalement à assurer à tous les béninois, d’ici 2030, l’accès aux compétences, à l’esprit d’entreprenariat et d’innovation qui font des citoyens des hommes épanouis, compétents et compétitifs, capables d’assurer la croissance économique, le développement durable et la cohésion sociale. Selon le Professeur Abdel Rahamane Baba-Moussa, cette vision, pour être une réalité, nécessite des leviers pour sa mise en œuvre. Nous avons entre autre l’articulation entre « emploi » et « formation » à travers une orientation transversale et l’implication du secteur privé à la gestion de l’éducation, rompre dès la base avec le mythe du diplôme au profit des compétences, renforcer le management politique de l’Etat en vue d’une gouvernance basée sur le partenariat Etat-secteur privé-collectivité locale-partenaires techniques et financiers. Ainsi, la mise en œuvre de ce plan permettra au Bénin d’avoir le pied dans l’étrier pour son rayonnement économique.

Article Categories:
Éducation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru