AFFAIRE RECKYA MADOUGOU : Une nouvelle demande de sa mise en liberté provisoire envisagée

3 ans ago | Written by
21 495 vues
0 0

La candidate du parti « Les Démocrates » recalée à l’élection présidentielle du 11 avril dernier, Reckya Madougou, a comparu à nouveau, le vendredi 6 août 2021. Ainsi, devant la commission d’instruction mise en place par la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (Criet), l’opposante béninoise n’a pas reconnu les faits qui lui sont reprochés.

En effet, selon les propos de Renaud Agbodjo, l’un de ses avocats reçu sur Radio France Internationale (Rfi) et rapportés par le site d’informations Bénin Web Tv, l’accusée n’a pas varié dans sa position, elle ne se reconnait pas dans les faits portés à sa charge. « Madame Reckya Madougou continue de dire ce qu’elle dit toujours, c’est-à-dire qu’elle est étrangère à tout ce que le procureur lui reproche », a-t-il confié au micro des confrères de Rfi. Ainsi, l’avocat Renaud Agbodjo ne comprend pas pourquoi sa cliente doit être maintenue derrière les barreaux. C’est pourquoi, il compte avec ses collègues, formuler devant le parquet de la Criet, une nouvelle demande de mise en liberté provisoire de leur cliente au cas où, une nouvelle audition sera annoncée.

Il faut rappeler que l’opposante au régime de la rupture a été arrêtée depuis mars 2021, puis mise en détention. La justice béninoise l’accuse de terrorisme et des plans de déstabilisation du pays.

Daniel KOUAGOU

Article Categories:
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru