CÉLÉBRATION DU 1ER MAI AU BÉNIN : La Cstb dénonce les conditions de vie des travailleurs

1 an ago | Written by
9 163 vues
0 0

La Confédération Syndicale des Travailleurs du Bénin (Cstb), n’est pas restée en marge de la célébration de la fête du travail le lundi 1er mai 2023. Au détour d’une marche pacifique dans les rues de Cotonou, capitale économique du Bénin, elle a dénoncé les maux dont souffrent les travailleurs béninois. Il s’agit selon elle de la précarité, de la faim, du chômage, de la privation des libertés, l’insécurité et biens d’autres. A travers des chants et animations de dénonciation, les travailleurs sous la coupole de la Cstb ont dit non à l’exploitation et à la sous-traitance.

Dans son discours à l’endroit des travailleurs, le secrétaire général de la Cstb Kassa Mampo, s’est désolé de la fermeture de certaines sociétés, qui laissent des familles sans issues. Il a également mentionné le cas des travailleurs sans salaires. Selon Kassa Mampo, l’État doit avoir un regard bienveillant sur les travailleurs et œuvrer à leur garantir de bonnes conditions de travail et de vie. Il n’a pas manqué de plaider pour la libération des détenus politiques ainsi que le retour des exilés. Par ailleurs, il a invité le gouvernement à mettre fin aux arrestations arbitraires de journalistes. À en croire le Sg de la Cstb, la lutte se poursuivra dans tous les secteurs.

À préciser que de l’Etoile rouge, la marche a échoué à la Bourse du travail à Cotonou.

Laurence Amoussou (Stg)

Article Categories:
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru