COLLECTION DES POISSONS D’EAUX DOUCES ET SAUMÂTRES DU BÉNIN : 24 enseignants-chercheurs et chercheurs formés à l’Up . L’Ucc du Ghana et l’Up, l’Uac, l’Una, l’Irhob du Bénin représentés

2 ans ago | Written by
21 896 vues
0 0

Vingt-quatre enseignants-chercheurs et chercheurs sont désormais mieux outillés sur le barcoding moléculaire, la phylogénie et la gestion des collections à l’Université de Parakou (Up). Ils ont été formés du 25 au 30 avril 2022, par le Laboratoire de Recherche en Aquaculture et Ecotoxicologie Aquatique (Lareaeq) de la Faculté d’Agronomie (Fa) de l’Up en collaboration avec l’unité de recherche en Mycologie tropicale et interaction plantes-champions du sol (Mytips). Cette formation s’inscrit dans le cadre du projet intitulé renforcement de capacités en identification moléculaire et en gestion des collections de poissons au Bénin : vers l’établissement d’une bibliothèque de référence de barcodes de l’ichtyofaune béninoise et la mise en place de la première collection de poissons à l’Université de Parakou. Co-promu par Dr Maarten Van Steenberge et Dr Edéya Orobiyi Rodrigue Pèlèbè du Laraeq et du Acecor/ccm (Université de Cape Coast), ledit projet est financé par le programme Cebios de l’Institut royal des sciences naturelles de Belgique (Irsnb).

Pendant six jours, les participants venus des universités du Bénin et du Ghana, ont été outillés de façon théorique et pratique sur les techniques d’identification moléculaire des organismes et la gestion des collections. La formation a été assurée par une équipe de la Belgique composée du Professeur Maarten Vanhove venu de l’Université de Hasselt, du docteur Maarten Van Steenberge et de Manon Geerts venus tous deux de l’Institut royal des sciences naturelles de Belgique (Irsnb).

Pour le directeur du Lareaeq Professeur Ibrahim Imorou Toko, c’est le début d’une initiative qui permettra de mettre en place d’ici là, à l’Université de Parakou, une première collection des poissons d’eaux douces et saumâtres du Bénin. À l’en croire, cette collection sera une référence au niveau international. Il projette également créer, main dans la main avec le Professeur Souleymane Nourou Yorou Directeur du Mytips, un musée de la biodiversité en général et celle des poissons et des champignons en particulier dans la ville de Parakou. Tout ceci, en collaboration avec la mairie, l’Up et bien d’autres partenaires.

Appui en matériels et consommables du laboratoire

Le jeudi 21 avril 2022, à la salle de conférence de la Fa de l’Up, le Lareaeq a reçu un lot de matériels et consommables de laboratoire pour son fonctionnement. Composé entre autres, de livres d’identifications, d’un agitateur thermique, d’un bac de migration pour l’électrophorèse sur gel d’agarose et d’une mini-centrifugeuse, ces matériels ont été acquis par des partenaires belges. La cérémonie de remise s’est déroulée en présence du Doyen de la Fa Valérien Zinsou (Mc), de son Vice-Doyen Erick Azando (Mc), du promoteur du projet docteur Maarten Van Steenberge et de Manon Geerts de l’Irsnb, du co-promoteur du projet docteur Edéya Orobiyi Rodrigue Pèlèbè, du Professeur Maarten Vanhove de l’Université de Hasselt en Belgique du représentant du Lareaeq Alexis Houndji, celui de l’unité de recherche en Mycologie tropicale et interaction plantes-champions du sol (Mytips) docteur Boris Olou et des étudiants.

Wilfried AGNINNIN

 

Article Categories:
A la une · Éducation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru