CONCOURS AFRICAIN DE JEUX VIDÉOS : Un véritable succès pour Nicecactus • Le champion repart avec un trophée et un chèque de 850 000 F cfa

2 ans ago | Written by
13 790 vues
0 0

Sorrow, jeune résident en France a décroché le samedi 23 avril 2022, la médaille d’or ainsi que le Grand Prix du concours africain de jeux vidéos organisé par Nicecactus. Un concours qui a connu un engouement impressionnant de la jeunesse béninoise. C’est l’une des salles de conférence de l’Agence de développement Sèmè One pleine à craquer qui a abrité les hostilités pour le compte de la phase nationale de l’International Africa Gaming Cup. La compétition a réuni trois catégories de joueurs, dont les amateurs, semi-professionnels, et les professionnels desquels sont issus huit finalistes. 

S. A. A

C’est une vraie compétition à laquelle ont assisté plusieurs jeunes venus des quatre coins du Bénin et de la diaspora. Une communauté de gamers organisée, enthousiasmée et dont les énergies fédèrent autour d’un jeu sain. En effet, au cours des différentes manches, les jeux Tekken 7, Clash Royale et BattleGrounds ont été mis en valeur. Selon le comité d’organisation présidé par Mike Hessabi, Manager général de Nicecactus, les phases de qualification jouées ont permis de sélectionner les meilleurs.

 

Plus de 3 000 000 de francs Cfa en compétition

Pour le kickoff, le comité d’organisation a retenu seize groupes de quatre personnes. La grande finale chez les hommes a opposé Sorrow à Arisen dans un combat mortel empreint de technicité, de coups de poing, de colère et de célérité. Le premier de la compétition Sorrow repart avec une somme de 850 000 francs Cfa plus un trophée, le deuxième Arisen avec 600 000 francs Cfa plus un trophée, le troisième Dozo 2.0 décroche la somme de 500 000 francs Cfa plus un trophée, le quatrième Yasouka repart avec un chèque de 400 000 francs Cfa. Le cinquième 250 000 francs, 200 000 francs pour le sixième et 75 000 francs Cfa pour le septième et le huitième. Chez les dames, Énora Amadou décroche le grand prix de 100 000 francs Cfa devant Carrina, 50 000 francs, une autre joueuse de haut calibre.

Pour Médard Djekete, président de la communauté gamers du Bénin, c’est la convention internationale du e-sport qui a été appliquée au cours de cette compétition.

C’est donc un pari gagné et un véritable succès pour Nicecactus.

Article Categories:
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru