EDITO : Talon et le Pag !

4 ans ago | Written by
10 500 vues
0 0

 

La tournée nationale entreprise par le chef de l’Etat depuis le 12 novembre 2020, est entrée dans sa deuxième phase, le 07 janvier 2021. Une tournée nationale marquée par des engouements populaires à chaque étape du périple présidentiel. Il est vrai que cela relève des prérogatives du chef de l’Etat mais la ferveur et l’énergie dont fait montre le régime, témoignent aux yeux de l’opinion nationale, des prémices d’une campagne électorale précoce.
A seulement trois mois de l’élection présidentielle, les rencontres et meetings politiques se multiplient au mépris des textes et lois qui régissent les élections au Bénin, notamment le code électoral. Les week-ends sont transformés en activités politiques avec au programme, l’égrainage des actions réalisées par le gouvernement en place.

Le chef de l’Etat est magnifié, les chapelles politiques l’encensent tel un monarque pour les nombreuses réalisations, disent-elles, qu’il a faites dans tous les départements du Bénin. Les projets réalisés et qui sont tangibles sont exposés tel un trophée aux populations à la quête d’un mieux-être et d’un avenir radieux. Le pays semble dynamique aux yeux des hommes politiques, grâce au savoir-faire du chef de l’Etat qui n’a cessé de vanter les mérites de son gouvernement.

Les chantiers ouverts tels que les travaux d’asphaltage, la construction des stades omnisports, la réfection et la construction de plusieurs marchés et autres actions secondaires sont mis en avant. Députés, ministres et maires entendent user de ces acquis pour appeler les béninois à accorder à nouveau leur confiance au chantre de la rupture.

S.A.A

Article Categories:
A la une · Editorial

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru