EGALITE DES SEXES EN POLITIQUE AU BENIN : Les femmes toujours victimes de l’orgueil des hommes ?

4 ans ago | Written by
11 662 vues
0 0

EGALITE DES SEXES EN POLITIQUE AU BENIN

Les femmes toujours victimes de l’orgueil des hommes ?

Plusieurs combats féministes sont menés au quotidien pour une pleine insertion de la femme en politique au Bénin. Puisque pendant longtemps, elles ont été absentes de la scène politique bien qu’elles disposent de plusieurs atouts faisant d’elles des pièces maîtresses dans la gestion de la chose publique. Cette situation s’améliore progressivement, mais les femmes en politique continuent d’être reléguées au second rang par des hommes qui font d’elles des échelles pour monter. Ainsi, la femme est utilisée rien que pour la mobilisation des électeurs, et c’est fini.
Alors, pendant longtemps elle a subi l’orgueil de l’homme qui se croit toujours plus fort que la femme en toute chose. Certes, en Afrique on ne saurait contester la supériorité naturelle de l’homme dans maints domaines. Mais en politique, les efforts des hommes seuls sont loin de produire de grands résultats capables de créer un mieux-être pour tous. Ce qui prouve à suffisance que la question de la parité en politique ne doit pas être le seul combat des femmes, mais un combat de tous. De même, ce combat doit cesser d’être considéré comme un combat contre les hommes mais plutôt, celui de développement qui a besoin de la pierre de tous les citoyens sans aucune considération de différence de sexe.
C’est donc le moment pour que les hommes enterrent leur égo pour s’aligner derrière leurs sœurs, leurs épouses et leurs mères qui seront positionnées sur les différentes listes des partis politiques pour les prochaines communales et municipales. Ces braves femmes méritent d’être poussées à la victoire le 17 mai prochain. Car, avoir plus de femmes dans les conseils communaux et municipaux est le gage de plus de transparence dans la gestion des affaires publiques dans les différentes communes.

Edouard ADODE

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru