EN PARTENARIAT AVEC LES MAIRIES D’ORLÉANS ET DE PARAKOU : L’Ong Okouabo met en terre des plants

3 jours ago | Written by
24 vues
0 0

 

Le vendredi 7 juin 2024, l’Ong Okouabo a célébré la journée de l’arbre. À cette occasion, des écoliers et artisans de la ville de Parakou ont mis en terre des plants au centre Okouabo à Albarika. L’évènement a été organisé en partenariat avec l’école élémentaire Olympia Cormier d’Orléans en France et le centre Okouabo de Parakou au Bénin. Cette action vise à préserver l’environnement. Les activités se sont déroulées en présence du Directeur Exécutif (De) de l’Ong Okouabo, Mathieu Owolabi.
Christian OTCHO (Edt Cfoman-Daabaaru)
Exposé sur le thème, «L’eau, source de vie», jeux concours, animations, jeux de société, internet et bien d’autres au centre Okouabo, sont des activités qui ont meublé cette journée. A travers cette activité, l’Ong Okouabo, entend apporter sa contribution pour la protection du couvert végétal.


Pour Mathieu Owolabi, De de l’Ong, l’objectif de cette célébration est de mener des actions afin de réduire la pollution de l’environnement qui est un défi entre les enfants de l’Ong Okouabo de Parakou et ceux d’Orléans en France. Il a fait comprendre aux enfants que l’utilisation des sachets ou la pollution de l’environnement n’est pas une bonne chose. «Il faut moins utiliser les sachets plastiques, pour moins polluer l’environnement. C’est dans ce cadre on a dit, il va falloir organiser cette activité afin d’amener les enfants à comprendre, et leur inculquer un certain nombre de comportement vis-à-vis de l’environnement. Donc, on s’est dit, on ne peut pas avoir un environnement sans arbre, raison pour laquelle nous avons procédé à la mise en terre de quelques plants », dixit le Directeur Exécutif. L’Ong Okouabo met l’accent sur les plantes médicinales. Ce qui va permettre aux enfants d’avoir dès le bas-âge la connaissance sur la vertu des plantes « pour que les enfants aussi puissent connaître les vertus de chaque plante qu’on a en terme de médecine traditionnelle». Le combat de l’Ong Okouabo est de lutter également contre le changement climatique. «Aujourd’hui, il y a la rareté des pluies qui s’explique par le réchauffement climatique. Et cela a des effets sur beaucoup de choses. Vous voyez les paysans ne peuvent plus faire le champ parce qu’il n’y a pas de pluie. Donc, il faut qu’on fasse tout possible pour préserver l’environnement afin de garder un environnement sain et propre. En se basant sur les enfants, car c’est à eux qu’appartient l’avenir», a-t-il fait savoir.

Il faut rappeler que les enfants d’Orléans célèbrent le 7 juin de chaque année, la journée de l’environnement. Okouabo et l’école ont en commun un programme d’échange épistolaire. Stéphanie Maretheu est la directrice qui pilote ce programme à Orléans.

Article Categories:
Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru