INSTITUT SUPÉRIEUR AGRO-PASTORAL DE BIOTECHNOLOGIE ET DE L’ENVIRONNEMENT : Isapab, une Université privée purement agricole pour l’avenir de vos enfants

1 an ago | Written by
16 641 vues
0 0

L’Institut Supérieur Agro-Pastoral de Biotechnologie et de l’environnement (Isapab) est une Université de spécialité à compétences durables, qui forme des étudiants dans les métiers de l’agro-économie. Le Président de l’Isapab Wenceslas Adjado a exposé lors d’une intervention sur Daabaaru Tv, les avantages qui s’offrent aux étudiants, une fois inscrits dans cette Université.

L’Isapab se veut être une référence en termes de formation dans les métiers de l’agriculture en Afrique et jusqu’en Europe. L’institut qui est présent en France, en Centrafrique, au Gabon et au Bénin, est purement agricole et ouvert dans un environnement rural. Pour l’implantation de ce lieu d’apprentissage en milieu rural, le Président a trouvé que cela permettra aux étudiants de mieux apprendre. «Le choix du site de l’université est suscité par la volonté de mettre une université dans un environnement où les étudiants peuvent apprendre l’agronomie.», a-t-il déclaré.

Dans cet institut supérieur, les étudiants apprennent la production agricole, animale mais également, la transformation et la conservation des produits agricoles. Pour Wenceslas Adjado, «Choisir l’agronomie c’est avoir une diversité de choix dans les métiers du futur. L’agronome est recherché.»

Quelques raisons de se faire former à l’Isapab

À l’Isapab, c’est la formation pratique, avec 50% de théorie. « Il y a une vingtaine d’unités d’application qui permettent à l’étudiant de commencer par pratiquer l’agronomie depuis la première année.», a précisé le Président Wenceslas Adjado. L’autre chose importante dans ce lieu de savoir, est la qualité de la formation. « La qualité de l’enseignement est la chose qui nous tient à cœur. Tous nos enseignants ont au minimum le diplôme de doctorat.», a-t-il confié. Des efforts qui ont porté leurs fruits notamment avec un taux d’admission de 100% à l’examen national de licence pour le compte de l’année 2021, avec une quarantaine de candidats. En plus de cela, les étudiants bénéficient d’une assurance.

Des propos du Président, il ressort qu’«en première année, l’étudiant fait 50% de théorie et 50% de pratique. En deuxième année, l’étudiant passe le concours  »euro graduation » qui permet d’intégrer dix écoles d’ingénieurs en France. Dès qu’ils sont admis, ils peuvent rejoindre ces écoles pour poursuivre la formation.» Pour limiter les tracasseries liées aux logements, une cité universitaire de 300 logements sera construite d’ici à 2025. Ainsi, ces derniers pourront séjourner au sein de l’Université.

Un système numérique est mis en place pour permettre aux parents de suivre constamment l’évolution de leurs enfants dans cette université.

Florent YAMA

Article Categories:
A la une · Éducation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru