MUNICIPALITÉ DE PARAKOU : Qui pour remplacer Charles Toko ?

1 an ago | Written by
50 823 vues
0 0

Suppléant du candidat titulaire Samou Seïdou Adambi sur la liste du parti Bloc Républicain (Br) dans la huitième circonscription électorale, Charles Toko siège depuis le 12 février 2023, à l’Assemblée Nationale (An) en tant que député de la neuvième législature. Précédemment Premier Adjoint au Maire (Pam) de Parakou, il faudra trouver un remplaçant à l’ancien maire de la cité des Koburu. Et un remplaçant ce n’est pas ce qui va manquer au sein du conseil municipal. Dans les coulisses, quatre candidatures se cognent et les tractations vont bon train. Ibrahim Chabi Mama, Judicaël Houndin, Mèmouna Sinimbou et Yari Mohamed Abdel Taya sont les favoris à ce poste. 

Barnabas OROU KOUMAN

Charles Toko a déposé le tablier de conseiller municipal pour enfiler celui de député à l’Assemblée Nationale (An). C’est une élévation politique qui fera des heureux à plusieurs niveaux. Le premier niveau est qu’une opportunité est donnée à son suppléant de siéger au sein du conseil municipal et l’autre est que son départ permettra à un conseiller municipal d’occuper le poste d’adjoint au maire.

Qui pour remplacer Toko?

Les prétendants au poste de Premier Adjoint au Maire (Pam) sont nombreux et chacun d’eux a suffisamment d’arguments pour défendre son ambition.

Moustapha Orou-Gankou

Actuellement Deuxième Adjoint au Maire (Dam), Moustapha Orou-Gankou est du parti Union Progressiste (Up) le Renouveau. Et normalement au nom de l’alliance qui porte aujourd’hui l’Up le Renouveau et le Bloc Républicain (Br) au pouvoir à la mairie de Parakou, le Pam devrait logiquement provenir de l’Union Progressiste (Up) le Renouveau. C’était donc une taquinerie si ce parti occupe actuellement le poste de Dam. Le choix de Moustapha Orou-Gankou à ce poste ne sera que le retour à la normale.

Ibrahim Chabi Mama

Ibrahim Chabi Mama a déjà pris par ce poste à la mandature passée. Il avait plusieurs fois lorgné le poste de maire après Souradjou et Toko mais il s’est finalement retrouvé Chef du troisième arrondissement, poste qu’il avait déjà connu. Qu’il retrouve son poste de Pam serait une consolation. Ce qui pourrait jouer contre lui, est son arrondissement de provenance, le troisième qu’il partage avec le maire, le deuxième adjoint ainsi que la troisième. Son choix fera du maire et de tous ses adjoints, des conseillers municipaux d’un même arrondissement, chose qui n’est pas politiquement correcte. L’autre chose si Ibrahim Chabi Mama devenait Pam, c’est à Adiza Harouna, protégée de Charles Toko que reviendrait le poste de Chef du troisième arrondissement, une chose que beaucoup n’accepteront pas.

Judicaël Houndin

Ancien troisième adjoint au maire, Judicaël Houndin est le trait d’union du conseil municipal de Parakou qui permet de donner une teinte cosmopolite à la composition de l’équipe dirigeante. Son retour aux affaires permettra d’avoir un représentant des ressortissants de la partie méridionale du Bénin au sein de l’équipe dirigeante. C’est toujours bon pour l’apparence.

Mèmouna Sinimbou

Cette dame de fer est quasiment un martyr au sein du conseil municipal de Parakou. Elle a frôlé à plusieurs reprises les postes de maire et adjoint au maire. À la retraite, faire d’elle la Pam de Parakou ne serait pas mauvais. En plus, elle est le membre du conseil municipal qui s’applique le plus dans l’appropriation de tous les documents mis à leur disposition pour les sessions. Elle les scrute et en décèle les moindres fautes d’orthographes. C’est clair qu’elle se donne corps et âme pour sa ville. « Iya Egbè Somon » mérite de s’asseoir sur ce fauteuil. En plus elle est du premier arrondissement.

Boni Sabi Douarou

C’est le moins attendu sur cette liste de prétendants au trône de Premier Adjoint au Maire de Parakou. Mais visiblement, l’ancien deuxième Adjoint au Maire ayant goûté aux délices du pouvoir et après trois ans de pause, voudrait revenir aux affaires. Boni Douarou, est du troisième arrondissement et est un vétéran de la politique de la cité des Koburu.

Yari Mohamed Abdel Taya

Ancien chef du deuxième arrondissement, Doudou comme il est appelé affectueusement rêverait également d’être adjoint au maire après avoir loupé le poste de maire en 2020. Avec le probable soutien du ministre Adambi, la candidature de Yari Mohamed Abdel Taya pourrait passer facilement surtout qu’il est du deuxième arrondissement qui fait partie des favoris à ce poste.

Il s’agira d’un casse tête pour l’ensemble des leaders des partis Up le Renouveau et Br de Parakou qui sont en alliance. Peut-être plus pour le Bloc Républicain qui est majoritaire et à qui revient ce poste. L’arbitrage du Secrétaire Général National (Sgn) Abdoulaye Bio Tchané et de son adjoint Robert Gbian pourrait être sollicité. Ce qui est sûr et certain, c’est que Parakou aura bientôt un Premier Adjoint au Maire (Pam). Wait and see donc.

Article Categories:
A la une · Au cœur des communes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru