ASSOCIATION YAM MU SARA DE OUASSA-PEHUNCO : Amouda Boni Dassogui passe le témoin à Fataou Moustapha  . Les actions du Président sortant saluées

9 mois ago | Written by
8 056 vues
0 0

L’association pour le développement économique et social Yam Mu Sara de Ouassa-Péhunco a renouvelé ses instances dirigeantes. C’était le vendredi 13 octobre 2023 au détour d’une Assemblée Générale (Ag) ordinaire dont les travaux ont eu lieu dans la maison des jeunes de Tobré. Au terme des travaux, c’est Fataou Moustapha qui a été élu Président de ladite association. Il a pris le gouvernail des mains de son prédécesseur Amouda Boni Dassogui.

Wilfried AGNINNIN

Une nouvelle personne à la tête de l’association pour le développement économique et sociale Yam Mu Sara de Ouassa-Péhunco. Il s’agit de Fataou Moustapha qui a pris les rênes de cette association. L’occasion a permis également de faire le bilan des activités menées.

Le Président sortant Amouda Boni Dassogui a présenté un bilan satisfaisant apprécié par les participants. Pendant 10 ans de direction de l’association, Amouda Boni Dassogui a pu relever des défis dans plusieurs domaines. L’association a entretenu un dialogue interreligieux, soutenu la chefferie traditionnelle, financé la connexion du Commissariat de l’Arrondissement central au réseau électrique de la Sbee. De même, l’association Yam Mu Sara a joué sa partition pour la question du manque de personnel soignant et autres difficultés liées à la santé, pour la mise en terre des plants, la lutte contre les grossesses en milieu scolaire, soutien de l’association pour l’organisation des Travaux Dirigés (Td). Une journée de réflexion sur le système éducatif dans la commune a été organisée en 2018. L’Association a construit au profit de la circonscription scolaire des latrines, a fait don de tables-bancs à l’Ecole Primaire Publique de Tansé et bien d’autres actions à mettre à l’actif des membres du bureau de l’association. Le Président sortant Amouda Boni Dassogui a, pour finir, interpellé les populations notamment les jeunes sur la fréquentation anarchique des débits de boissons, des jeux de hasard notamment les machines à sous et le bradage des terres.

Le nouveau Président Fataou Moustapha a remercié son prédécesseur et son bureau pour le travail abattu. Il a promis mouiller le maillot en tissant la nouvelle corde au bout de l’ancienne. Fataou Moustapha a sollicité l’accompagnement des populations de Ouassa-Péhunco pour l’atteinte des objectifs de l’association.

À préciser que les travaux se sont déroulés en présence des sages, représentants des confessions religieuses, élus locaux, représentant du Maire de la commune de Péhunco et étudiants.

Article Categories:
A la une · Au cœur des communes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru