BITUMAGE DES AXES ROUTIERS DU SEPTENTRION : Et si Hêhomey cessait de promettre et se contentait d’agir ?

1 an ago | Written by
14 491 vues
0 0

L’affirmer n’est pas du régionalisme mais plutôt de l’honnêteté intellectuelle. À l’ère de la rupture comme celle du changement et de la refondation, presque tous les chantiers routiers du Nord n’ont jamais démarré à bonne date et les travaux n’évoluent pas normalement. Beaucoup de promesses de la part des gouvernements sans actions concrètes sur le terrain. Le 12 avril dernier, le ministre des infrastructures et des transports rencontrant des députés de la septième circonscription électorale, a encore promis le démarrage des travaux de bitumage de certains axes routiers du Borgou pour le mois de juin. Cependant, à force de promettre sans réaliser, les populations n’ont plus aucun espoir. Le mieux pour le ministre et le gouvernement serait d’arrêter les promesses et de passer enfin à l’action.

Des promesses mais après ?

Les travaux de bitumage de la route Guessou-Fo Bouré-Sinendé ont été lancés depuis 2017, jusqu’à ce jour, le chantier est en cours. Pour ce qui est de la route Kota-Kouandé-Péhunco-Fo Bouré, le conseil des ministres en sa séance ordinaire du mercredi 31 janvier 2018, a approuvé le compte rendu des négociations en vue de la contractualisation avec la société Cogec International Sa pour l’exécution desdits travaux. Il a été dit en son temps que la procédure était déjà très avancée et l’on devrait assister au lancement des travaux proprement dits. 5 ans après, cette route présente toujours son aspect comateux et fait subir l’enfer aux populations. A Ségbana, le Président de la République, Patrice Talon a annoncé le vendredi 08 janvier 2021, le bitumage de la route Nikki-Kalalé-Sègbana longue de 147,68 Km. «Bientôt nous allons relier Ségbana-Kalalé-Nikki par le bitume. L’ouvrage de franchissement sur la Sota sera une réalité », avait promis le Chef de l’Etat lors de sa tournée. Le 8 septembre 2022, suite à l’effondrement d’un pont sur l’axe N’Dali-Nikki, le ministre des infrastructures a fait l’annonce du bitumage très imminent de plusieurs axes routiers dont l’axe Nikki-Kalalé et N’Dali-Nikki-Tchikandou. Après ceci le mois de mars a été annoncé comme deadline du démarrage des travaux. Toutes ces promesses n’ont jusqu’à ce jour abouti à rien de concret car les différents axes routiers sont toujours dans leur état de dégradation très avancée avec tout ce que cette situation engendre sur tous les plans.

Comme pour se moquer des populations, le ministre Hervé Hêhomey a reçu une délégation des députés Union Progressiste le Renouveau de la 7è Circonscription Electorale le 12 avril dernier. Il a encore fait la promesse du démarrage des travaux de bitumage des axes N’Dali-Nikki-Tchikandou et Nikki-Kalalé pour le mois de juin.

« Gere kam sere kom » (A lire en Baatonum)

Une sagesse Baatonu enseigne, « Gere kam sere kom », comme pour dire qu’il ne sert à rien de promettre, c’est la réalisation qui compte. Le gouvernement doit s’approprier cette sagesse et arrêter de promettre quoi que ce soit aux populations du septentrion surtout dans le domaine des infrastructures routières car ses promesses sonnent désormais comme de la moquerie.

Article Categories:
A la une · Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru