LEGISLATIVES AU BENIN : Deux visionnaires béninois en plein naufrage!

3 ans ago | Written by
10 231 vues
0 0

LEGISLATIVES AU BENIN

Deux visionnaires béninois en plein naufrage!

Le dribble est désormais parfait. La politique vient de déjouer à maintes reprises les pronostics de certains spiritualistes béninois qui se disent voyants, prêtres et même dieu. Les dernières législatives au Bénin sont pleines de leçons qu’on ne pourrait l’imaginer. Et ces leçons ont même dépassé les frontières de la politique pour atteindre le domaine spirituel.
N’ayant même pas été candidats à ces joutes, deux emblématiques figures du monde de la spiritualité modernisée au Bénin ont littéralement mordu la poussière. Car ces soi-disant sachants et voyants ont fait des prédictions que la politique a déjoué sans appel.
La première prévision est venue d’une béninoise qui, se basant sur ses pouvoirs hautement mystiques qu’elle-même qualifie de divins, s’est autoproclamée ”dieu créateur du ciel et de la terre” et avec insistance” père de Jésus”, grand père de ses disciples. Elle a eu à prédire en 2016, l’élection de Patrice Talon et contre toute attente comme par pure coïncidence cela arriva. Ce qui renforce d’une manière ou d’une autre sa notoriété dans la sphère de la spiritualité nationale. A l’approche des législatives, elle a également sorti une révélation, selon laquelle le Bloc Républicain raflerait 60 des 83 sièges et 23 pour l’Union Progressiste. Mais au terme du scrutin, les résultats ont démenti ”dieu”. Dieu a pour la première fois grossièrement menti à la face du monde.
Comme si l’erreur de l’une ne pouvait servir de leçon à l’autre, celui qui se fait appeler grand maître astrologue et visionnaire monte à la tribune dans la foulée et ouvre sa bouche mielleuse préparée avec les feuilles de la forêt de Hôli, et prédit que le président de l’Assemblée Nationale serait issu du Nord Bénin. Mais, la plante ayant ses limites et la politique ses réalités, le nouveau président de l’Assemblée nationale Louis Vlavonou est issu de l’est du pays, et n’a même aucun lien de sang avec le nord!
La leçon est donc claire, en premier lieu les spiritualistes du Bénin doivent se rappeler à l’ordre en restant dans le couloir qui est le leur et laisser la politique aux politiciens. En second lieu, ces deux faits considérés comme des prophéties pourront se réaliser dans l’avenir selon le rêve de l’opposition pour qui le Bénin n’a pas encore son Assemblée nationale, et qui continue de voir Boni Yayi comme le successeur de maître Adrien Houngbédji.

Edouard ADODE

Article Categories:
A la une · Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.