LITTÉRATURE : Dr. Li, le nouveau bébé de l’écrivain Abdou Rahim Maboudou

2 ans ago | Written by
12 729 vues
0 0

Le poète Wassangari, Abdou Rahim Maboudou alias Bravo a officiellement lancé son nouvel ouvrage intitulé “Dr Li” le samedi 10 septembre 2022. C’était dans la grande salle de la bibliothèque Bénin Excellence à Godomey dans la commune d’Abomey-Calavi en présence d’un parterre d’invités.

Athalie GBAGUIDI (Stg)

“Dr Li” est un recueil de poésie de 82 pages qui met en exergue le surpassement d’une déception amoureuse si douloureuse qu’elle soit. En effet, l’auteur dans les lignes de cet ouvrage retrace l’histoire d’un jeune homme amoureux qui s’est laissé emporter par les flots de l’amour. Noyé des mois durant par ces flots, il décide de suivre une thérapie pour panser ses blessures. La thérapie en question n’est rien d’autre que l’écriture. Ainsi, Il écrit tout ce qu’il y a eu de bon et de mauvais comme expériences dans cette relation. “Dr li”, loin d’être une fiction, est une histoire vécue par l’auteur. « C’est mon histoire et c’est ma façon à moi de faire comprendre aux gens que, l’écrivain n’est pas celui qui écrit seulement sur la vie des autres, mais qui vit aussi une histoire sans avoir peur d’en parler », a-t-il notifié. C’est pour lui une manière de montrer qu’il est passé à autre chose en présentant l’ouvrage comme preuve. « Voilà j’ai réussi à avancer dans ma vie. Donc “Dr Li” apparaît ici comme une thérapie face à ce que beaucoup appellent « goumin ». Le goumin c’est une déception amoureuse, il faut que derrière chaque situation de la vie, l’on puisse trouver le moyen d’avancer et si possible s’en faire de l’argent », a fait savoir Bravo, l’auteur de l’ouvrage.

Pour apporter une touche originale à l’expression de ses sentiments et de ses émotions, le poète Wassangari puise dans la richesse linguistique du pays Baatonu. « C’est l’amour vécu chez les Bariba, vous allez y retrouver des mots et thèmes en baatonu pour dire “je t’aime, tu es belle” un peu de tout ça donc côté linguistique “Dr Li” apporte un souffle nouveau », a-t-il justifié.

À retenir que l’œuvre poétique parue aux éditions l’Iroko est la deuxième publication de Bravo. Il avait publié en 2019 “Le chant des vers ” aux éditions Savane du continent.

 

Article Categories:
A la une · Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru