BÉNIN/OBTENTION DE LA CARTE DE PRESSE : Journalistes et autorités préfectorales de Parakou sensibilisés

2 mois ago | Written by
876 vues
0 0

 

Le 22 février 2024, a eu lieu à la salle de conférence de la préfecture de Parakou une sensibilisation des autorités préfectorales et professionnels des médias sur l’obtention de la carte de presse. Initiée par le président du Comité Facilitateur de la Carte de Presse (Cfcp), Michel Ahonon, la rencontre a porté sur les avantages de la carte de presse. C’était en présence du représentant du préfet du Borgou Sanni Bio Bayé et ses collaborateurs.
Mouleykatou SOULEYMANE (Stg) & Aboubakar FAÏSSAL (Etd Cfoman-Daabaaru)

Lors de la séance

Sensibiliser les autorités et les professionnels des médias sur les avantages de la carte de presse, c’est la mission que s’est assignée le Cfcp. Conduit par son président Michel Ahonon, le comité a fait un plaidoyer à l’endroit des autorités de la préfecture de Parakou pour faciliter l’obtention de la carte de presse. Les dispositions à prendre pour l’obtention de la carte de presse, la protection des journalistes et leurs matériels de travail, la prise en charge sanitaire des journalistes, l’accès aux sources d’information sont entre autres points abordés lors de cette rencontre.

Selon Michel Ahonon, président du Cfcp cette initiative à pour but de sensibiliser les autorités administratives au niveau territorial, sur la mise en œuvre effective des textes relatifs à la carte de presse. Parlant des lois, il affirme que «la qualité de journaliste est matérialisée par la détention d’une carte de presse». C’est pourquoi, il a invité les autorités du Bénin à faciliter aux détenteurs de la carte l’exercice de leur profession. «Nous voulons que ce que les textes ont prévu soit appliqué en faveur des journalistes», a fait savoir le président du Cfcp. Pour finir, il a invité les professionnels des médias à constituer les dossiers en vue de l’obtention de leur carte.

Se prononçant, le représentant du préfet Sanni Bio Bayé a fait savoir qu’il y a une parfaite symbiose entre la préfecture, l’administration publique en général et les professionnels des médias. Pour lui, aucun problème ne se pose dans le département du Borgou pour ce qui est de la facilitation à l’obtention de la carte de presse, l’accès aux sources d’information et bien d’autres. Sanni Bio Bayé a, par la suite, souligné que cette séance leur a permis d’avoir d’amples informations sur l’importance de la carte de presse. A cet effet, il trouve nécessaire «de renforcer la collaboration avec les professionnels des médias et à leur faciliter l’exercice du métier». Pour finir, il a salué cette initiative du Cfcp.
Il faut noter que c’est depuis quelques semaines que le Cfcp à travers son président effectue cette tournée dans tous les départements du Bénin.

Article Categories:
A la une · Décentralisation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Daabaaru